Animation 3D

Animation 3D

Animation 3D,
quand l’animation prend du volume

L’animation 3D relève d’un processus créatif et technique très différent de l’animation 2D en motion design. C’est pourquoi nous lui consacrons une page dédiée.

Quand bien même notre propos ne vise ici ni l’exhaustivité ni même l’exactitude technique, mais bien au contraire une vulgarisation aussi utile qu’accessible, il est important d’en préciser certains fondamentaux, ne serait-ce que pour vous aider à identifier les projets qui pourraient vous amener à recourir à ce format d’animation.

Comme son nom l’indique, l’animation en 3D consiste en l’animation de personnages et ou/objets et décors (bâtiments, extérieurs) au sein d’un environnement entièrement en volume et donc en 3 dimensions. C’est dans ce même environnement que le technicien placera sa caméra virtuelle, qu’elle soit fixe ou en mouvement, de sorte à obtenir la ou les scènes requises par le scénario.

Les bénéfices intrinsèques de l’animation 3D

Certains scénarios impliquent nécessairement le recours à l’animation 3D. Ce sont notamment ceux qui par essence ne peuvent êtres filmés en situation réelle et/ou qu’il serait par trop complexe, et donc couteux, à réaliser en animation 2D “traditionnelle”.

Imaginons par exemple un “voyage” ou plus exactement un cheminement à l’intérieur d’un moteur à induction ou au sein d’un assemblage complexe en termes d’ingénierie : le mouvement mécanique d’une montre ou le réacteur d’une centrale nucléaire pour illustrer des valeurs d’échelle très éloignées.

Évoquons encore en biologie tout ce qui relève des innombrables échanges au sein du corps humain ou même plus simplement de l’anatomie dans la perspective d’expliciter par exemple des dispositifs et modes opératoires chirurgicaux.

Remarquons ici qu’il existe de véritables passerelles entre le monde de l’industrie et plus généralement de la recherche et développement et celui de l’audiovisuel. Ces passerelles portent sur la phase dite de modélisation pour laquelle les industriels lors de la création d’un produit font appel à la C.A.O. (Création Assistée par Ordinateur). Les fichiers qui en résultent pourront être exploités par nos techniciens, offrant ainsi une exactitude et une économie de temps conséquente.

Dans l’exemple ci-après les lunettes de notre client Bollé Safety ont pu être modélisées d’après les fichiers sources fournis par le client.

Le cas spécifique de la 3D architecturale

C’est naturellement avec l’architecture que la simulation 3D – en vues fixes comme en vidéos animées – c’est généralisée au point de devenir incontournable et de se substituer presque entièrement à toutes les autres formes de figuration tel que le dessin, l’illustration technique et les maquettes physiques en volume. Il existe d’ailleurs sur ce secteur des sociétés de productions exclusivement spécialisées sur la 3D architecturale, très souvent d’ailleurs fondées et gérées par des architectes qui ont acquis cette expertise.

adl-3d-archi

Un processus créatif et technique en 3 phases

La 1ère étape consiste en la modélisation de l’ensemble des éléments devant figurer dans l’animation : personnages, objets, mobiliers, véhicules, maisons, bâtiments, mais encore les composants et rouages constitutifs d’une mécanique ou d’un dispositif technique.

Le technicien peut encore faire appel à des banques d’images proposant des modèles 3D, ou avoir recours à des données métriques : un plan dans le cas d’un bâtiment ou des fichiers C.A.O. comme évoqué ci-avant.

Dès la phase de modélisation, le type de rendu souhaité doit être pris en compte de sorte à produire des modèles conformes à l’esthétique retenue.

Prenons pour exemple des personnages humains : doivent-ils figurer dans la vidéo sous une forme réaliste en termes de morphologie ou peut-on à contrario en styliser la silhouette pour un rendu apparenté au “cartoon” et donc plus proche de l’illustration et du dessin animé ?

Cet exemple peut naturellement s’appliquer également aux objets. Nouvel exemple avec cette fois une voiture : doit-elle ressembler trait pour trait à un modèle précis ou peut-on la modéliser à l’aide de formes simples selon une logique figurative et non plus réaliste ?

L’objectif visé en termes de traitement : réaliste, semi-réaliste ou “cartoon” pour simplifier, aura également une incidence sur les 2 autres phases nécessaires à la réalisation d’une animation en 3D.

Il s’agit d’une part du rendu, soit l’application de couleurs et/ou effet de matière à l’ensemble des surfaces, et d’autre part de l’animation proprement dite.

Toujours afin de vulgariser on précisera que plus le rendu et l’animation doivent être réalistes plus les temps de travail et de calcul – que l’on nomme “temps machine” – seront conséquents. Dans certains cas le recours à des “fermes” de calculs, soit une multitude d’ordinateurs en réseau calculant de pair, sera même indispensable. Les coûts de production augmentent naturellement d’autant.

Prenons ici l’exemple concret d’un chat ou d’un chien. Dans pareil cas, un rendu de texture simulant la fourrure sera beaucoup plus aisé et rapide à obtenir que de “véritables” poils, qui à eux seuls peuvent solliciter le recours à un logiciel tiers, ou à un plug’in dédié à cet usage, pour leur seul rendu.

Idem pour l’animation : les mouvements et déplacements de ces mêmes animaux seront d’autant plus longs et complexes à simuler qu’ils seront proches de leur comportements tels que observés dans la vie réelle.

Il en résulte le même constat que pour l’ensemble des productions audiovisuelles réalisées en animation : à de rares exceptions près, les budgets attribués aux films “corporates” en 3D ne sauraient être comparés à ceux des films publicitaires pour la télévision ou le cinéma, qui s’approchent bien plus, en coût à la minute, de ceux des longs métrages de fiction.

Notre toute première expertise, au titre de producteur de contenus, est donc de trouver le juste équilibre technique et esthétique pour satisfaire à la demande exprimée comme au budget alloué.

3d-phases-de-prodcution

Un projet de vidéo en 3D ? Contactez-nous…

Réponse dans l’heure – Devis gratuit